Deon Meyer : « Pourquoi je hais Facebook »

Son roman « En vrille » sort en poche, le pape du polar sud-africain dézingue Internet, les réseaux sociaux et la vilaine nature humaine…

PAR 

Modifié le  – Publié le  | Le Point.fr
Deon Meyer, scénariste, réalisateur, écrivain, auteur de romans policiers originaire d'Afrique du Sud.
Deon Meyer, scénariste, réalisateur, écrivain, auteur de romans policiers originaire d’Afrique du Sud. © Marc Shoul/Panos-REA / Panos-REA / Marc Shoul/Panos-REA/ Marc Shoul/Panos-REA

2288total visits,3visits today

5 thoughts on “Deon Meyer : « Pourquoi je hais Facebook »

  1. Si les gens n’avaient pas autant perdu leur bon sens, s’ils étaient vraiment attaché à la liberté d’expression, si avaient la Liberté chevillée au corps, etc.. ils n’auraient pas dû s’engouffrer tête baissée dans cette Matrice transhumaniste affligeante que sont ces artefacts virtuels supplémentaires dénommés « réseaux sociaux » (que je préfère appeler « réseaux soucieux »… tant ils ne font qu’échauffer les esprits…).

    Ce sont tous des « machins » de la CIA et des services, y compris AVAAZ, change.org, tous des avatars du contrôle des masses par les Oligarques…

    Ce sont des outils pervers, qui détruisent le lien humain qu’il a en nous, nous faisant muter en robots complets sous peu, si aucune conscientisation suivie d’actes d’opposition sont entrepris urgemment.

    Les satanistes gouvernent par le chaos, la peur, leurs outils sont innombrables et à l’œuvre « aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain ».

    Sauf qu’au train où vont les choses, demain n’existera plus !

    Les peuples doivent juger et écarter les psychopathes cyborg qui nous esclavagisent toujours plus, sinon le nihilisme parfait que nos Maîtres de l’ombre nous concoctent, aura raison de tout !

    Est-ce cela que nous voulons ?

    Chers amis, faîtes comme moi, ne touchez pas à ces ersatz de liberté chimérique mortifères.

    Sinon, veuillez me pardonnez ma trop grande naïveté…

    Exemple au hasard, des Golems de l’horreur infâme :

    http://www.canstockphoto.fr/rfid-13756202.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *