17 commentaires sur “Je Tire Ma Révérence

  1. Il m’arrive d’être con. Je le supporte.
    Votre blog est la plupart du temps assez instructif. Et vaut la visite. Valait…
    Maintenant de là à vous idolâtrer, comme cela se voit au fil de commentaires…
    C’est tout. Rien de bien méchant.
    Sans doute devez vous être perçu bien plus plaisamment en réel qu’au virtuel. Car vous êtes, parfois, très mal embouché en ce qui concerne autre que vous… Des Rois du négoce verbal, j’en ai croisé deux trois. Ils ne s’énervaient jamais. Ayant raison ou tort.

  2. Faudrait savoir…y part, y reste… Est il irremplaçable? Que nenni ! Sera parti quand ce blog n’existera plus. Plus de groupies, plus de commentaires, plus de vérités sur les mensonges, ou le contraire…
    Paco

    1. Z’avez pas l’air d’être bénaize vous. Au fait qui êtes vous, un con comme il y en a des masses qui visitent ici ou un mec génial ?
      Algarath

  3. Je vous invite à lire ce texte saisissant, pour le moins. C’est pourtant l’heure exacte que nous vivons…

    Comment le monde pourrait finir.

    Par John Pilger, réalisateur, écrivain, journaliste.
    Mondialisation.ca, 08 août 2017
    Région : États-Unis
    Thème: Désinformation médiatique, Guerre USA OTAN
    Analyses: Nucléaire (guerre et énergie)

    _ « […] Les « sanctions » visent aussi l’Europe, principalement l’Allemagne, qui dépend du gaz naturel russe et des entreprises européennes qui font des affaires légitimes avec la Russie. […]

    Leur objectif principal semble être une guerre – une vraie guerre. Une provocation aussi extrême ne peut suggérer autre chose. Ils semblent l’appeler de leurs voeux, […]

    Seule nation à avoir utilisé des armes nucléaires contre des êtres humains, ils ont depuis détruit des dizaines de gouvernements, dont beaucoup étaient des démocraties et détruit des sociétés entières : […]

    Chaque nouvelle génération subit une lobotomie. Les faits sont occultés. L’histoire est excisée et remplacée par ce que le magazine Time appelle « un présent éternel ». […]

    Contrairement aux autres séances de signature de Trump, celle-ci fut menée discrètement et fut accompagnée d’une réserve émise par Trump lui-même précisant que le texte était « à l’évidence anticonstitutionnel ». Un coup d’état contre l’occupant de la Maison Blanche est en cours. Pas parce que c’est un type odieux, mais parce qu’il a constamment rappelé qu’il ne voulait pas de guerre avec la Russie. […] La menace est double. D’abord la Russie, ensuite la Chine. […]

    Faire taire les journalistes dissidents […] aucun sens. La plupart des guerres modernes des Etats-Unis n’ont pas été déclenché par des conservateurs mais par des Démocrates libéraux.

    Lorsque Obama a quitté son poste de président, il avait présidé à sept guerres, dont la guerre la plus longue que les Etats-Unis ont connue, et à une campagne sans précédent d’exécutions extrajudiciaires – des assassinats – par des drones. […]

    L’un des derniers actes d’Obama en tant que président a été de signer une loi qui accorde le montant record de 618 milliards de dollars au Pentagone, reflétant l’ascendance du militarisme fasciste dans la gouvernance des États-Unis. Trump l’a approuvé. […] « .

    http://www.mondialisation.ca/comment-le-monde-pourrait-finir/5603308

    ———————————-

    C’est certain, « Les dieux sont tombés sur la tête ! »

    Bon, je préfère nettement le film éponyme qui était un chef-d’oeuvre d’humour, primé dans les festivals internationaux.

    Ou peut-être doit on préférer le fameux : « Ils sont fous ces romains ! » d’Astérix et Obélix ?

    La vérité doit certainement se situer quelque part entre les deux…

    Quoiqu’il en soit, malheureusement, aujourd’hui, nous sommes bel et bien dans le monde REEL…

    Alors que faire ?

    Croisons les doigts (pas les bras…), et tenons-bon !

  4. Merci quidam populus pour ce splendide poème sur l’équilibre.
    Tout ça passe vite à la trappe quand le monde est mené par des déséquilibrés tels que maintenant.

    Depuis des années je ne cesse d’expliquer aux gens que ce n’est pas normal que l’état paye une commission à cette mafia que sont les banques privées à chaque fois qu’il construit une route, un batiment, ou paye les pensions de ses retraités. Ils refusent de comprendre parce que « la télé elle dit pas pareil » et pourtant nous avons bel et bien payé 1500 milliards d’intérets sur la dette, en cumulé. La majeure partie de la dette résulte des intérêts. Un jour, la mensonge cesse et le carrosse redevient citrouille.
    Voilà ce qui arrive quand une génération de hippies de merde laisse des pùt€s comme Pompidou et Giscard faire leur loi, celle des banques, (1973). J’irai sur la tombe de nos parents, mais pas juste pour cracher, je vais même y chier. (Désolé Boris de parodier aussi grassement le titre de ton livre.)
    Quand des connards de gauchistes veulent plus d’état social sans lutter contre ces parasites de la mafia bancaire.
    Quand des connards de droitistes baissent les recettes de l’état sans assumer. C’est à dire en ne supprimant pas les « acquis sociaux » au prorata des recettes supprimées. Ils ont pas les couilles d’assumer l’impopularité, trop désireux de se faire réélire. En faisant ça par la dette, ils enrichissent encore les banksters.

    Merci à toi Algarath pour tes articles. J’appréciais tes informations aussi bien que tes coups de sang. Prépare-toi bien à ce qui va arriver. Merci encore pour cette presque année entière d’infos, je te lisais depuis le début.

    1. @Pierrick le victoreux
      C’est moi qui vous remercie (notez que le poème n’est pas de moi, même si de part mon mode de vie, je l’ai totalement intégré… raison pour laquelle je l’affectionne et ai désiré le partager : fini le béton des mégapoles, le bruit, la pollution, la fureur des hommes… « juste » « mon » paradis vert sauvage, « ma » rivière, « mes » tortues cistudes, « mes » sangliers, « mes » oiseaux, mes arbres fruitiers, etc… me suffisent ! Plus de télévision, de Carte Bleue, de crédit à la con!sommation, pas de smartphone, juste un mobile à 20€ au cas où, plus d’eau courante domestique (la rivière…), quelques Louis d’or (20 francs Napoléon) à la mode de nos sages aïeux, quelques « papier-cul » imprimés euros dessus, au cas où… c’est encore y accorder que trop de valeur ! Ma quête vitale de l’ordre Naturel m’a sauvé bien des fois, et cette autonomie, bien que perfectible encore, n’est en rien du snobisme, ni une mode survivaliste, ni une vaine crânerie … besoin d’un dessin ? je ne pense pas… Ah que je souhaiterais davantage faire comprendre que c’est cela dont nous avons TOUS besoin… ne serait-ce qu’un peu seulement de retour aux sources… ferait faire « un pas de géant » à l’humanité… et non pas le dernier que l’on veut nous faire faire, pour tous chuter dans l’abîme… ainsi « d’autres » depuis très longtemps, hélas, ont voulu pour nous pour tout destin.

      _ « Tout ça passe vite à la trappe quand le monde est mené par des déséquilibrés tels que maintenant. »

      La trappe c’est celle d’octobre 2017. Après seulement un courte période de temps, nous verrons / saurons si nous y sommes passés…

      Mais avant, de grâce ! optimisons, non dans la peur et la fuite stérile, non, mais en nourrissant une disposition d’esprit résolument engagé vers l’avenir, celui ou notre égo et nos richesses matérielles devront s’effacer dans la population humaine de nos semblables, ceux ayant les mêmes aspirations, cad celle de l’œuvre de reconstruction commune.

      Octobre : ça passe ou ça casse !

      En attendant, ne restons aucunement les bras ballants : après quelques préparatifs purement terrestres, dores et déjà orientons nos esprits de façon idoine, « aptes au Bon » en toutes circonstances, et ce, en tout bien tout honneur.

      Pour que vive la Vie !

      Bien à vous.

      PS : et si rien ne se passe ? en ce cas, il ne restera que « cette » sagesse, et c’est déjà « pas mal »… n’est-ce pas ? 😉

      re-salutations à JP !

  5. jean sablon ressemble vraiment à guy williams…. jolie chanson .

    honnesty is such a lonely world, répondit billy joel, quelques zannées plus tard .

    1. _ « Or, le féminisme doit avoir pour but, avant tout, de remettre la femme à la place qui lui est due, dans la vie sociale et dans la vie familiale »

      A-t-on besoin du féminisme pour aimer, choyer et honorer la femme ?

      Ce n’est pas parce que la Cabale du Soleil Noir adore Baal-Baphomet et son pédo-satanisme, humilie souille et dégrade toute forme de vie sur terre, notamment à l’aide des religions et idéologies diverses, qu’il faudrait que les peuples se défendent des déséquilibres profonds crées à dessein, en succombant faiblement et idiotement dans tel ou tel culte qui est précisément l’instrument de notre torture et de notre esclavage.

      _ “Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.”
      Jacques-Bénigne Bossuet

      Ne soyez pas stupide en nourissant les déséquilibres.

      La déification de la femme est une ineptie, qui ne résoud rien à la matrice d’enfermement dans laquelle les démiurges à deux pattes et leurs Maîtres nous ont liberticidés.

      Vos articles sont fallacieux et spécieux : le sophisme se cache partout derrière l’écran de fumée de votre « culture », nous appatant avec des paroles doucereuses…

      L’équilibre que l’Humanité retrouvera un jour sera sous l’égide des dieux, le couple de dieux qui a présidé à l’ordre naturel de sa création.

      C’est ce qui ressort, vraisemblablement, de façon logique, cohérente, constructive, de ce qui a été, de ce qui est, sans préjuger de ce qui adviendra, de ce que la connaissance actuelle permet de mettre en lumière de façon toujours plus discernée.

      Nous devons rester humbles et positifs, gageure s’il en est au regard de nos conditions de vie de misérables esclaves, et reconnaître que nous faisons partie d’un plan Supérieur.

      Laissons les dieux régler leur compte, ce n’est pas notre problème.

      Soyons simplement assurés que le meilleur d’entre eux gagnera.

      Pour le plus grand bonheur de tous.

      Et surtout grâce à l’unité du corps holistique humain trié, soigné, et éduqué dont l’amour-force est la seule unité d’être et d’action en rapport symbiotique avoir nos concepteurs omniscients et tout-puissants.

      On est donc bien loin des impostures religieuses et la kyrielle d’idéologies politiques qui pour l’instant servent de cultes de substitution, à dessein de proroger la « fête » : la notre pour commencer, totalement aliénatrice, et celle de la Cabale de Satan !

      2017 devrait voir se réjouir tous les humains-Humains amoureux des prémices de leur libération recouvrée.

      Début d’une nouvelle ère.

      Liberté, amour, paix, joie, justice, partage, etc… humanisme authentique dans l’équilibre (des sexes entre autres, loin de quelque culte dévoyé, stérile, déconstructiviste, réificateur et nihiliste que ce soit !) et l’harmonie universelle sous les hospices de nos géniteurs : le dieu homme et la déesse femme, parfaits en tout et pour tous !

      Ouf, il était temps…

  6. le plus dure ( a mon avis ) c’est de connaitre la fin sans savoir ni quand ni comment elle arrivera .
    patience, patience tout vient a point a qui sait attendre !

  7. JP, est-ce un ultime test de votre part sur son public ?

    Soit c’est un coup de mou passager, auquel cas ça m’évoque la révérence de Véronique Sanson dès 1979, « et pourtant elle tourne ! » comme disait un certain Gallilée…

    https://www.youtube.com/watch?v=jExuQ23HeQs

    Soit c’est fermement décidé… et nous sommes désormêêh des blanc-becs le bec dans l’eau… pour ce qui en retourne quant à la question si cruciale de PARTAGER LA VÉRITÉ AU NOM DE LA LIBERTÉ ET OSER DIRE !!

    J’avais personnellement préssenti que le « vent tournait », après l’échec de MLP… vous amenant à exprimer un certain las recul et à nous gratifier généreusement de vos œuvres couchées sur pdf(s)…

    Bon, pour « orphelins » nous devrions rester, quoiqu’il en soit, sachez Cher JP, que vous êtes un type Bien, que votre œuvre vous accompagnera toujours, ainsi que tous ceux qui ont eu le plaisir de vous lire, de s’informer, d’apprendre, et d’échanger.

    Puisse votre investissement, en ces temps de chienlit prégnante crasse et sombre, servir d’exemple pour les éveillés lesquels à n’en pas douter feront à leur tour « à la manière de » Algarath, marque de fabrique unique !

    Les preuves de votre « Bon Boulot », l’authentique celui là, ne manquent pas, puisqu’elles restent dans les « tuyaux »…

    Je repasserai de temps à autre pour voir si le cœur / humeur du moment / circonstances exceptionnelles (?) vous ont amené à communiquer « à la sauvette ».

    A moins bien sûr, que vous ne rendiez votre blog inopérant.

    Quoi qu’il advienne, je vous souhaite tout le meilleur pour l’avenir.

    Portez-vous bien !

    JP, Tenez bon !

    et tous les pessimistes enthousiastes tiendrons bon…

    Bien à vous,

    QP

    ———————————————————————–
    _  » D’où viens-tu, où vas-tu ?
    Nous naissons de la terre,
    Nos pieds y sont,
    Notre corps est dans le vert,
    Notre tête est dans le bleu,
    Notre regard (esprit), dans le Firmament…  » QP

    _ « Nous sommes des prisonniers de guerre tant que nous attendons ici. Mais il y a un autre monde.” Hehaka, ou Black Elk (Wapiti Noir), indien Sioux

    _ « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible… ensembleS.  » Antoine de Saint-Exupéry

    Ce n’est qu’un Au Revoir ! donc à bientôt vous lire ici, sur RI ou autres 😉

    _ « Jamais le soleil ne voit l’ombre. » Léonard de Vinci

  8. « Vous qui passez sans me voir.
    Les souvenirs sont là pour m’étouffer… »

    Qu’est-ce qu’elle aimait cette chanson de Jean Sablon, Mamie !
    Il y avait aussi « Clopin, clopant, les feuilles mortes…

    C’était du temps de Django, de Grappelli qui horripilait Papi qui jouait du violon, mais du vrai, lui !

    Bah, on a appris quelque chose. C’était toujours plus utile que le fote bale à la télé ou la hauteur des talons de Bibi dans Gala.

    Pour le reste… Que peut-ont espérer, que doit-on desespérer…
    Par obligation, je fréquente de plus en plus de trentenaires. Quelle horreur ! Pendant que l’on travaillait comme des fous à maintenir ce pays, qu’est-ce qu’on s’est fait fourré !

    Les suivants feront mieux, sûrement !

    Insensiblement vous vous êtes glissée dans ma vie,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.