Macron : Comment Ça Fonctionne

À l’attention de celles et ceux, de moins en moins nombreux hélas, qui croient encore au Père Noël, j’écris ce petit article pour les édifier. En effet, ils sont de moins en moins nombreux, puisque les gens abandonnent leur déjà faible niveau de résistance, pour se vautrer dans la consommation autant qu’ils peuvent, en dépit de l’amoindrissement de leurs ressources financières. Mais ils s’adaptent. Payer plus d’une centaine de millions d’Euros pour importer un abruti qui va taper dans un ballon, c’est pas une preuve que l’humanité barre en couille, ça ?

 

Pour prendre une comparaison pas très heureuse mais vraie, les prisonniers des camps de concentration essayaient de survivre en s’adaptant, suivant l’adage bien connu, s’adapter ou crever. Dans notre cas à nous, l’électeur s’en bat allègrement les couilles puisqu’une bonne partie d’entre eux n’élit rien pour cause d’abstention, tout fiers de s’abstenir (ça leur apprendra, ils n’auront pas ni ma voix ni mon attention).

 

Évidemment c’est planifié par le pouvoir occulte (est-il si occulte que ça puisqu’on sait qui c’est et pourquoi ils font ça). Entre manipuler pour dégoûter une grosse partie de l’électorat, créer et entretenir un parti repoussoir, le FN, pour être sûr de gagner les élections, et trouver un guignol propulsé par les médias qui promet ce à quoi il ne comprend rien (Macron), le résultat est le même à toutes les élections. Ça prend quelques mois pour enfumer le quidam pour mettre l’équipe qu’on veut au pouvoir et après on se contre branle que les sondages s’effondrent puisqu’on peut faire quasiment ce qu’on veut pendant le quinquennat.

 

Ici, avec Macron, c’est pareil et on nous avait déjà fait le coup avant, avec Hollandouille notamment. On est tous sur le même bateau et je suis désolé que je le sois avec une horde de couillons de Français qui se la font mettre bien raide ce qui pollue mon environnement économique et mes conditions de vie.

 

Il est probable que mon blog soit inoffensif pour le système. S’il ne l’était pas ça fait longtemps que j’aurais été interdit. Sachant cela, autant s’en donner à cœur joie. Personnellement je me contrefous de n’être lu que par une poignée de lectrices et de lecteurs. Allez savoir pourquoi je m’évertue à déverser mon faible talent pour ouvrir ma gueule et me faire déserter, ignorer, snober.

 

Revenons à Macron. Merlin était l’enchanteur et Macron est le désenchanteur. C’était coulé dans le bronze et compris par certains, ignoré par les couillons qui constituent la France. Vous dire que ça ne me dégoûte pas serait faux. Je conchie mes concitoyens en général et les connards en particulier.

 

Ce qui est intéressant c’est de voir le plan fumeux à la fin de ce quinquennat. Qui est le candidat ou la candidate qu’on va nous infuser, et quel va être le processus / prétexte / l’enfumage choisi.

 

En attendant mes nazes bouffez-moi du Macron, même s’il est profondément indigeste. Il va vous en faire avaler des saloperies qui vous rabaisseront et c’est bien fait pour votre gueule, hélas !

 

Algarath

 

 

 

1279total visits,1visits today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.