Trump, Kissinger, Poutine

On apprend que Kissinger devient le conseiller spécial de Trump. Laissez-moi vous donner mon interprétation.

J’ai dit des dizaines de fois que les élites de la City, les vrais maîtres du monde, se désolidarisent des US et jouent maintenant leur place et leur avenir dans un monde multipolaire contre lequel ils savent qu’ils ne peuvent rien.

Il faut contrebalancer les Etats-Unis de leur point de vue, tant au niveau économique et financier qu’au niveau militaire.

Les élites réalisent cela ainsi :

  1. Au niveau économique grâce à la Chine et donc la SCO, les Brics, l’Inde, la couronne asiatique, la Russie, etc.
  2. Au niveau militaire avec la Russie.

L’arrivée de Kissinger dans ce contexte est selon moi une preuve flagrante que ce qui est dit plus haut est vrai. Kissinger est évidemment au service des élites de la City.

Quels changements, quel chemin parcouru ! Quand je pense qu’il y a un an à peine on se moquait de mes thèses qui prédisaient que les élites joueraient le monde multipolaire contre les US, et les DTS contre le dollar. Preuve que beaucoup d’ « experts commentateurs » qui pullulent sur des sites alternatifs conventionnels n’y comprennent rien à la géopolitique. Il est temps que ces gens là ravalent leur superbe et fassent autre chose. Quand on se trompe à ce point là on se recycle. L’humanitaire peut-être ou le crochet pour ces dames et le foot pour ces messieurs.

Ça devient hilarant. Toutes ces théories fumeuses et erronées qui tombent à plat, alors que le monde jette sa gourme et fait peau neuve sans ces pontifiants commentateurs totalement dépassés.

Ces gens-là prétendaient tout connaitre mais n’avaient jamais eu les couilles d’écrire un seul article.

Algarath

 

1661total visits,4visits today

7 thoughts on “Trump, Kissinger, Poutine

  1. Dès que j’ai appris la nouvelle, j’ai pensé au mot ‘City’.
    Comme quoi la lecture du site druidique est efficace.
    J’ai l’impression qu’ils se cachent moins qu’avant.
    Ou alors je comprends mieux.

    Quand je vois Henry, je pense à ‘crocodile’ puis ‘apparatchik’ et ‘nomenklatura’.

  2. Seulement un changement de stratégie . Mais le but ultime n’a pas changé : gouvernance mondiale, monnaie électronique mondiale, asservissement mondial, russe et chinois y compris.
    « Ils » sont tombé sur un grain de sable , Poutine , qui a grippé leur formidable machine. Sanctions, manipulation à la baisse du prix du pétrole avec l’aide des saoudiens, attaques contre le rouble ,……n’ont pas cassé Poutine.
    Trump copain avec Taïwan ? Chine visée……..
    Ils veulent amadouer Poutine , casser l’axe sino-russe, casser la chine. Ensuite, ils vont faire la peau à Poutine.
    Le seul point faible de Poutine, c’est son ego, il est sensible aux honneurs et a un sérieux complexe vis à vis de l’Occident .
    À suivre.

  3. Phénoménal !
    Kissinger – Zbignew – Kissinger – Zbignew, etc on prende les mêmes et on continue !
    Décidément, on n’en sort pas…

  4. « L’Eternel retour du même », relire F. NIETZSCHE! Seuls deux pays peuvent se permettre de subir la vitrification de villes importantes: la CHINE et l’INDE avec leur 2.6 milliards d’individus. La vitrification de NY, Chicago, Los Angeles, Seattle, Atlanta et les US sont rayés pour l’éternité! Il n’est pas impossible que le XXI° siècle assiste, impuissant à la destruction des USA pour en finir avec l’HUBRIS/HIBRIS des Lecteurs de l’Ancien Testament. La CHINE et l’INDE ont une revanche terrible à prendre contre les « Puritains » de Olivier CROMWELL. Après plus de 2000 ans de Christianisme, l’Humanité n’en n’a pas fini avec les Guerres. Pourquoi? L’autogénération d’une OLIGARCHIE surpuissance détruit toutes les démocraties… En 2016, nous avons assisté en direct à l’approbation par les élites d’une candidate qui était pour une Guerre Nucléaire contre la Russie et l’Iran, au prix de 100 millions de morts sur son propre territoire (cf. ville US au début).
    Dantzig 29 12 2016

  5. Londres ne figure pas sur la liste des villes « vitrifiables » ?
    Après la politique « va-t-en guere » des Rangers « gros sabots » , voici l’Eternel Retour de la » Politique des Petits Pas »!
    Reviendrait-on dans le feutré ?
    Quid de la Livre Sterling? Le Pound est-il immortel?
    Les Oligarques Russes sont en Angleterre ; les Oligarques Chinois également . D’autres sont aux USA.
    Le sillon est tracé : le labourage doit engendrer un autre »vert pâturage »; celui-ci en surprendra encore beaucoup d’autres !

  6. Les mathématiques (exponentielles) contre toute Stratégie Financière sur le LT et donc contre le NOM vu de l’Ouest:
    PIB USA 2016, 17 968b. US$, ……………… 57 766$/hab.
    PIB CHINE 2016, 11 385 b. US$, …………….. 8 757$/hab.
    PIB Chine 2056 (+5%/an, t = 40 ans), 11 385b.$ x 7 = 79 695 b. US$
    Par les mathématiques on peut imaginer le poids de USA en fin de XXI° siècle comparé aux INDES et à la CHINE.
    Au XXII° siècle, l’unique place financière mondiale sera chinoise, NY et Londres seront laminés. Les entreprises chinoises et indiennes délocaliseront largement sur l’Occident chrétien et l’Afrique. Les salaires moyens d’Orient seront du niveau des salaires moyens de l’Occident (pour le Peuple d’en bas: ouvriers et employés) ; pas pour élites de l’Ouest.
    On parle de LONDRES et de NY seulement au début du XXI° siècle, soit 16 ans. Il suffit de regarder 1916 et 2016!
    LONDRES 2116 versus PEKIN 2116 versus NEW-YORK 2116…J’oubliais l’arrivée enfin des INDES aux 1000 Dieux!
    Maintenant on pourrait s’amuser à évaluer les budgets militaires de la CHINE et des USA en 2050 et en 2116. Les villes américaines conséquentes seront toutes sous contrôle depuis l’espace. Adieu le NOM! C’est une question qui va s’estomper sur le XXI° siècle! Comme la chute de l’Empire romain entre 350 et 476, 126 ans, alors que Rome fut fondée en -753!
    Le couloir de Dantzig, 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *