Trump Vise à Réduire à Néant l’État Profond Néoconservateur

Une très grande partie des malheurs du monde depuis la chute de l’URSS et 1991 peuvent être directement attribués aux Etats-Unis, tombés sous la coupe des néoconservateurs libéraux, en bonne partie binationaux. L’arrivée de Trump va coïncider avec un grand nettoyage, une purge importante.

Les néoconservateurs-néolibéraux doivent être extraits et mis hors de nuire avant qu’ils ne fassent plus de méfaits.

L’État profond de l’Amérique – l’Etat non élu de la sécurité nationale souvent désigné comme le gouvernement de l’ombre – n’est pas un monolithe unifié mais un écosystème profondément divisé. L’oligarchie néolibérale néoconservatrice dominante est contestée par les éléments qui voient l’agenda néoconservateur néolibéral comme une menace pour la sécurité nationale et les intérêts des États-Unis. Ceux qui s’opposent à eux sont les éléments progressistes anti-néoconservateurs néolibéraux de l’Etat profond.

Si vous voulez une définition de ce qu’est de l’État profond néoconservateur néolibéral, la boutade d’Hillary Clinton – nous sommes venus, nous avons vu, il est mort – est un bon résumé : une intimidation,-un-Etat dans l’Etat, une arrogance permanente poursuivant un programme d’intervention incessant tout en opérant des assassinats mondiaux et extrêmement confiants que personne dans le gouvernement élu ne peut les toucher.

Jusqu’à ce que Trump ait arraché inopinément la présidence, la réponse de l’État profond néoconservateur était de fabriquer en masse l’hystérie des médias prétendant que la Russie avait indûment privé les candidats des néoconservateurs (Hillary Clinton) de ce qui était sienne à juste titre : la présidence.

La stratégie des néoconservateurs néolibéraux était de délégitimer la victoire de Trump en attribuant sa victoire à des interventions russes, une demande qui reste entièrement sans fondement. Maintenant que cette tentative de coup par une C.I.A. politisée et son entreprise de porte-parole des médias a échoué, l’État profond néoconservateur est sur le point de savoir que l’État Profond Progressif a enfin un président qui est prêt et capable de couper les néoconservateurs néolibéraux de leurs positions dominantes.

Trump travaille sur un plan de restructuration, un retour à la CIA une agence de renseignements des États-Unis.

Si vous voulez des preuves documentées de cette scission dans l’État profond – désolé, ça ne fonctionne pas de cette façon. Personne dans les échelons supérieurs de l’Etat profond ne va laisser fuiter quoi que ce soit à propos de la guerre menée. Parce que la seule chose dont tout le monde convient c’est que le lavage du linge sale de l’État profond doit être maintenu privé mais qu’il va se faire en profondeur.

En conséquence, la scission n’est visible uniquement qu’en lisant attentivement entre les lignes, en examinant qui est placé dans des positions de contrôle dans l’administration Trump, et la lecture des feuilles de thé de qui est « retraité » (c’est à dire viré). Quels organismes sont soudainement en cours de réorganisation, et l’apparition de points de vue divergents dans des revues qui sert de conduites publiques pour les récits de l’Etat profond.

La domination politique de Wall Street fait partie intégrante de l’idéologie néoconservatrice-néolibérale, et les éléments progressistes de l’État profond aussi. Trump veut limiter la puissance des grandes banques et le reste de la foule de Wall Street, en les coupant du courant néoconservateur.

La répartition dans l’État profond est le reflet de la désunion politique profonde qui se produit aux États-Unis En d’autres termes, c’est non seulement la désunion entre les masses ou les élites politiques – c’est une division à tous les niveaux de la société. La cause n’est pas difficile à discerner: la concentration de la richesse et du pouvoir politique dans les mains de quelques-uns génère des inégalités qui menacent la démocratie, l’ordre social et la vitalité de l’économie.

Tant de « progressistes » auto-identifiés ne comprennent pas que l’armée américaine est maintenant l’élément progressif. Les néoconservateurs néolibéraux  se sont chargés de diriger la nation en fondrières et de remettre des clés du poulailler aux loups de Wall Street.

Dans la mesure où les États-Unis sont devenus un Tiers Monde Oligarchique détenu et contrôlé par une élite politico-financière, l’armée américaine est l’une des rares institutions nationales qui n’ait pas été corrompue par une politisation et le culte de Wall Street.

Les néoconservateurs néolibéraux ont exécuté la nation au ras du sol. Ils doivent être tirés et éliminés avant qu’ils ne fassent plus de méfaits. Cela inclut les faux « Progressistes » et les faux « conservateurs » qui se sont enrichis grâce à l’oligarchie néoconservatrice-néolibérale.

Le Parti démocrate, la C.I.A. et Wall Street sont tous compromis les uns les autres dans la même confortable étreinte de l’oligarchie néolibérale néoconservatrice. C’est en passe de changer.

Algarath

4629total visits,2visits today

5 thoughts on “Trump Vise à Réduire à Néant l’État Profond Néoconservateur

  1. _ « (…) Si vous voulez des preuves documentées de cette scission dans l’État profond – désolé, ça ne fonctionne pas de cette façon. Personne dans les échelons supérieurs de l’Etat profond ne va laisser fuiter quoi que ce soit à propos de la guerre menée (…) ».

    En s’informant correctement grâce à Internet on peut tomber sur quelques faits réels relatés par des sources valables.

    USA. Affrontement armé à NY entre CIA et NSA. Trump furieux : le « hacking russe » est une invention.

    Je remets le lien :
    http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/01/usa-incident-arme-entre-cia-et-nsa.html

    La guerre fait rage. Les Elites s’écharpent. Quoiqu’il advienne le nouveau paradigme s’installe, vite. Il y aura des répercussions telluriques bientôt chez nous en Europe aussi. L’essor du multipolarisme est irrépressible. L’issue est favorable aux peuples quoi qu’il se produise, et ce, malgré des troubles inhérents à court terme. Restons positifs, accompagnons le changement… si possible en élisant cette année les moins mauvais politicards. Mais comme je le pense, quand bien même on aurait, notamment en France, à nouveau un tocard, le mouvement de fond est si considérable, qu’il sera mis au pas que ce soit par la pression de nécessité populaire et/ou par les nouveaux Maîtres. Soyons optimistes car la nouvelle Matrice va nous apporter de l’oxygène… malgré l’apparence trompeuse de la réalité morbide qui nous englobe encore pour un certain temps, court-termiste. Plus loin, le futur sera vraiment ce que les peuples voudront en faire contre les « nouveaux » Maîtres à la gestion globale différente, ou non !

  2. Je souhaite ce changement depuis des années mais la prudence est de rigueur et il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué comme le proverbe le dit si bien, attendons nous à avoir des représailles entre ces deux clans ,n’oubliez pas qu’une bête agonisante est très dangereuse et se battra jusqu’à sa dernière goutte de sang ( s’ils en ont bien sûr ) ,nous en avons la preuve avec tout ce qui se passe avant cette arrivée au pouvoir de Trump et surtout toutes les embûches bien préparées par notre premier prix Nobel de la paix et notre plus grand démocratiseur que le monde ait connu depuis belle lurette.
    Soyons donc positif et prenons cette année du bon côté, nous pouvons voir une lueur d’espoir , il serait idiot de ne pas saisir cette opportunité ,de toute manière nous n’avons pas les cartes en main depuis des millénaires, alors nous assister à un changement total des événements ou juste un pas de plus vers le chaos ……..

    1. Tout à fait d’accord Genco. Cela ne va pas se faire rapidement et la bête est féroce et se battra jusqu’au bout.
      On va voir à quel point les changements se feront, car ils se feront, mais il y aura des luttes à mort

  3. Bravo JP! Une très bonne synthèse après une montagne de commentaires sur 2016! La Grande Lessive est lancée mais Trump risque sa peau, froidement! Il y a eu des menaces claires proférées par des élus du Congrès. Ces chiens de la CIA-Wall Street-Binationaux ne lâcheront pas prise comme cela. Ce sont de réels tueurs car détenteur de la Vérité, toujours cette « obsession » des Ecritures Saintes WASP + KIPA. Je le répète, on a tué au XX° siècle et on tue au début de XXI° comme Cromwell a exterminé les catholiques irlandais, l’Ancien Testament à la main (150 millions de morts sur le XX°). La maladie de l’Occident chrétien c’est la vermine WASP-Puritaine-Binationale exportée sous Cromwell (MayFlower). L’equation du fanatisme WASP = l’amour de l’argent, bcp d’argent (N billions US$) de la possession + la lecture de l’A.T. qui permet de tuer son prochain au nom de sa propre cause juste + Propagandiste d’une Vérité Officielle et universelle. On possède le Droit de tuer son prochain car on est Le Peuple Elu Yahvé rencontre Jehova dans sa Croisade Oligarchique. Les Démocraties WASP ne sont que des habillages. En 2016, JP Algarath, le Parti Démocrate est devenu Républicain tendance BUSHII et le Parti de Trump (non les Républicains) est devenu le Parti Démocrate d’avant WWII ; comme notre PS = LR = PC = Verts = UDI
    Le Couloir de Dantzig

  4. Puisse Trump ne pas suivre le même chemin que JFK !
    On peut être raisonnablement optimiste parce qu’il est informé et prévenu sur les risques qu’il encoure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *